Partagez cet article

La Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DTM34) a opposé son refus de délivrer le permis de construire au projet, porté par le Conseil Départemental, d'agrandir la caserne de  pompiers  à Palavas-Les-Flots.

Activée uniquement en période estivale avec une dizaine de  pompiers, la caserne aurait pu, grâce  à cette extension, devenir opérationnelle  à temps plein toute l'année. Un changement important qui aurait permis non seulement de décharger les autres unités de Montpellier qui interviennent hors-saison, mais également  le recrutement d'une cinquantaine de  pompiers volontaires.

Si elle fonctionnait toute l'année, ce serait 2.000 interventions environ à Lattes, Carnon, Pérols, Villeneuve-les-Maguelone, Palavas évidemment et le sud de Montpellier.

La raison du refus invoquée : Palavas est une zone inondable. Pourtant l'agrandissement ne porte que sur des locaux techniques. Le Président du Conseil Départemental, Kleber Mesquida, s'insurge que l'on ne  puisse pas "construire quelques garages supplémentaires pour mettre à l'abri le matériel." et menace de saisir "les plus hautes instances".

Christian Jeanjean, le maire de Palavas rappelle pour sa part que juste à côté de la caserne actuelle, il y a une école maternelle, une école primaire, un centre aéré et la gendarmerie ! 

Incompréhension générale donc puisque le responsable du SDIS 34 relève  à son tour que ce projet permettrait de secourir les personnes et les biens  au plus près, et ce, tout au long de l'année.

B.V.